Articles - Entrepreneuriat, Innovation & Entreprise Inclusive

Risques et bénéfices : se lancer comme entrepreneur

Sauter le pas et créer son entreprise est une étape majeure. Même si plus de 67 % des entrepreneurs sont motivés par des raisons qui ne sont pas financières, notamment une passion pour le concept de leur entreprise, ou le désir d’une plus grande indépendance, il reste néanmoins important de garder à l’esprit les risques auxquels on s’expose, ainsi que les moyens de les réduire.

 

Les débuts

Il est essentiel d’identifier le bon moment pour passer du business plan à la réalité. Selon Thomas Åstebro, Professeur de Stratégie et d'Entrepreneuriat à HEC Paris, deux facteurs majeurs sont à prendre en compte :

  • Un facteur financier : Pouvez-vous vous permettre de perdre l’argent que vous investissez – et que vos amis et votre famille ont investi ?
  • Un facteur personnel : Aurez-vous la possibilité de réintégrer le marché du travail, que ce soit comme salarié à plein temps ou comme contractuel, si votre entreprise échoue ? Se préparer à cette éventualité constitue un filet de sécurité.

 

Succès et échec

En effet, il s’agit de planifier son succès mais aussi d’être prêt en cas d’échec. Comme l’explique le professeur Åstebro, avoir sa propre entreprise, c’est un peu « comme jouer au loto », et on n’obtient pas toujours ce que l’on veut du premier coup.

D’ailleurs, savoir ce que l’on souhaite atteindre pèse également dans la balance des opportunités et des risques. Selon Michel Safars, professeur affilié de Stratégie et Politique d’Entreprise à HEC Paris, « vos pires ennemis seront vos mots ». Si l’on fixe trop haut les attentes des investisseurs, même une petite entreprise qui tourne et produit des bénéfices modérés sera considérée comme ayant échoué, à cause de ces objectifs irréalistes.

 

Atténuer les risques

Une fois financièrement prêt à monter votre entreprise, et lorsque vous aurez défini un objectif final atteignable, il vous faudra trouver un moyen de vous lancer sans prendre trop de risques.

Vous pouvez le faire en analysant les données et en créant des scénarios et des projections. Cependant, cela ne fait que vous montrer le risque ; cela ne le réduit pas.

Les personnes qui ont un fort esprit d’entreprise se tournent de plus en plus vers un nouveau modèle : l’intrapreneuriat. Développer vos idées et promouvoir l’innovation au sein d’une entreprise déjà existante peut être un moyen efficace de tester votre créativité tout en bénéficiant d’un filet de sécurité. 

 

Pour en savoir plus sur ces nouveaux « intrapreneurs », et découvrir comment ils présentent leurs idées afin de s’assurer le soutien de grandes entreprises, consultez notre livre blanc intitulé « L’avis des experts : comment créer son entreprise ».