Articles - Management Général

Rémi Tricart : une quête de sens réussie

Rémi Tricart est Directeur d’Emmaüs Défi, structure engagée dans la lutte contre l’exclusion via l’insertion par l’activité économique. Des responsabilités qui constituent un tournant dans le parcours professionnel de cet ancien directeur d’usines agro-alimentaires, qui a découvert son intérêt pour l’insertion sociale lors de sa formation en Executive MBA (Master of Business Administration) à HEC Paris.

 

Le besoin d’évoluer après une longue expatriation

Pendant les dix premières années de sa carrière, Rémi a exercé les fonctions de Directeur Technique d’usines en République tchèque, en Turquie et en Ukraine au sein du Groupe Lesaffre, leader mondial dans la production de levure de boulangerie et d'ingrédients de panification. Marié et père de trois enfants, il choisit de rentrer en France en 2009 pour devenir responsable d’une usine de production à Maisons-Alfort. Une envie : diversifier son profil. « J’ai vécu une formidable expérience à l’international, qui m’a permis de me développer sur le plan managérial, technique, industriel… », explique Rémi. « Cependant, je ressentais l’envie de piloter une activité de manière plus large et globale. »

 

Rémi Tricart

 

L’EMBA pour se former et penser son futur

Rémi effectue sa formation Executive MBA à HEC Paris en 2012. Un choix bien mûri pour lui qui avait été attiré, entre autres, par la perspective d’enrichissement au contact d’une population de participants très senior. Il se rappelle avoir été impressionné par la qualité des intervenants et la richesse des métiers représentés. Mais la plus grande valeur ajoutée est ailleurs : « Les modules consacrés au leadership, qui sont une invitation à la réflexion sur soi et sur son projet professionnel, m’ont aidé à prendre conscience de mon envie d’évoluer vers autre chose, au-delà de la montée en compétences. »
Rémi a le déclic lorsqu’il découvre le monde de l’insertion par l’activité économique via son projet individuel Capstone, effectué au sein d’une structure d’insertion :  

 

Cette expérience extrêmement concrète m’a confirmé que mes compétences professionnelles pouvaient avoir un impact social. » – ​Rémi Tricart, Directeur d’Emmaüs Défi

 

Sa rencontre avec Charles-Édouard Vincent, professeur à HEC Paris et fondateur d’Emmaüs Défi, fera le reste : ce dernier lui propose de prendre la direction de la structure.

 

Une nouvelle vie au service de l’insertion sociale

En tant que Directeur d’Emmaüs Défi, Rémi évolue dans un quotidien qui mêle engagement et innovation. « C’est un combat juste, qui me touche personnellement », se confie-t-il. « Apporter des solutions durables à la grande exclusion nécessite de nouvelles façons d’accompagner les personnes, et donc de découvrir des domaines qui dépassent ceux de l’entreprise classique. » Parmi ceux-ci, on retrouve l’action sociale, le développement durable, les nouveaux modes de consommation, l’économie circulaire – le tout en cultivant les relations avec les pouvoirs publics pour faire évoluer le cadre règlementaire.  

Aujourd’hui, Rémi trouve une satisfaction et une stimulation dans son travail qui, à ses yeux, compense très largement la différence de revenus qui accompagne une telle reconversion. « Avec 200 employés, un budget de 5 millions d’euros, 4 sites dont 2 magasins, mes responsabilités sont comparables à celles d’un patron de PME », observe-t-il. « C’est plutôt cohérent avec mes envies d’il y a 4 ou 5 ans, même si le secteur est totalement différent ! Je suis présent sur l’opérationnel tout en réfléchissant aux orientations à moyen et long termes ». Une responsabilité de Direction Générale au service d’une mission sociale enrichissante. « Ce que j’apprends chez Emmaüs est valorisable dans de nombreux environnements, et je sens que mon travail a du sens au quotidien », conclut Rémi.