Articles - Stratégie & Gouvernance

Quels sont les points clés d'une exécution stratégique performante ?

Sans exécution efficace, la meilleure stratégie est condamnée à l’échec. Dans notre dernier sondage Executive Horizons, les participants ont en moyenne noté 5 sur 10 l’exécution stratégique de leur entreprise. Que peut-on faire pour augmenter les chances de succès et transformer une vision en une réalité de terrain ?

 

ALLOUER DES RESSOURCES ET SÉCURISER LES BUDGETS ADÉQUATS

Cela semble tomber sous le sens, mais selon Kaplan & Norton, pour 60 % des entreprises, les budgets ne sont pas directement liés à l’exécution stratégique - les finances, la structure, le temps et les ressources humaines nécessaires ne sont pas toujours alloués dès le départ. Les coûts réels sont souvent sous-évalués, voire non identifiés. Pour Andrew Cravenho, PGD de CBAC Funding, il est primordial d’établir des objectifs réalistes, en phase avec la réalité économique de l’entreprise et les ressources disponibles. Se projeter et mesurer la performance sont des moyens d’évaluer l’efficacité du budget et l’utilisation des ressources.

En affectant les ressources et les budgets adéquats, on montre également le sérieux du leadership en matière de stratégie, motivant ainsi les employés à accomplir les tâches qui leur ont été assignées.

 

UNE STRATEGIE SOUPLE POUR UN ENVIRONNEMENT FLUIDE

La seule constante dans notre environnement en évolution permanente est le changement. C’est pourquoi il est crucial de s’assurer que l’exécution stratégique soit suffisamment souple pour s’adapter aux changements liés aux environnements interne et externe. Adopter une approche « proactive et réactive » facilite la veille de nouvelles opportunités et permet de faire face aux imprévus.

 

L’approche proposée par l'entreprise se doit d’évoluer avec le marché. La flexibilité stratégique implique de disposer de liquidités pour un délai de réponse court, mais ce qui importe le plus est la structure organisationnelle. C’est-à-dire la façon dont les différentes unités travaillent ensemble, et la liberté dont elles disposent pour prendre leurs propres décisions. »

  Tim Hindle, The Economist

 

Les organisations qui essaient de faire passer en force une nouvelle stratégie par le biais d’une structure obsolète auront toutes les peines du monde à l’exécuter de façon efficace.

 

ANTICIPER LES TENSIONS CAUSÉES PAR LA CONDUITE DU CHANGEMENT 

Une nouvelle stratégie implique un remaniement des priorités et des activités au sein de l’organisation. L’exécution stratégique induit donc le changement, auquel la nature humaine a tendance à résister, quel que soit le mérite de la vision d’entreprise proposée. Il est ainsi indispensable que les employés soient conscients de ce que l’on attend d’eux et de la manière d'atteindre ces objectifs. Chacun doit comprendre son rôle au sein de la stratégie globale, les résultats attendus et comment les mesurer.

Étendre le champ de compétences par le biais de la formation, valoriser les employés à tous les niveaux et proposer des canaux de communication ouverts et clairs sont autant de solutions permettant de réduire les points de tensions du management susceptibles de perturber la stratégie de l'entreprise.

 

IMPLIQUER ET ENCOURAGER EMPLOYES ET PARTENAIRES

L’une des causes principales d’échec de l’exécution stratégique tient du fait que les employés et partenaires comme les investisseurs et clients n’ont pas accès aux coulisses de la stratégie. Les collaborateurs sont plus à même d’adhérer à une stratégie s’ils en comprennent les tenants et aboutissants. Communiquer clairement et régulièrement sur le plan stratégique facilite l’adhésion ainsi qu’une meilleure compréhension des buts et objectifs stratégiques de l’organisation.

Il est primordial de créer un environnement qui rallie les employés à la cause stratégique et qui récompense le succès. Ceci implique de mettre en place des moyens créatifs afin de donner envie à ces forces vives de s’investir dans la stratégie, en établissant des conséquences positives et négatives relatives au succès et à l’échec. Susciter l’intérêt personnel des employés dans la réussite de l'entreprise permet un renforcement positif de l’opération sur son ensemble et de son efficacité.

La stratégie est comme un iceberg, un tiers seulement affleure - le reste est submergé. Pour réussir, il faut la consolider, non seulement avec l’aide de l’environnement externe, mais également avec celle de chaque individu prenant part à l’exécution.