Articles - Coaching

POURQUOI RÉORIENTER SA CARRIÈRE À 40 ANS EST UNE BONNE IDÉE

Dans un article publié récemment par le magazine Forbes, Philippe Gaud, Professeur de Management & Ressources Humaines à HEC Paris, propose 5 raisons convaincantes pour prendre un tournant radical dans sa carrière à 40 ans et 5 conseils pratiques pour garantir la réussite de cette réorientation.    

 

Avant d’intégrer HEC Paris, j’étais Directeur RH Europe et Moyen-Orient chez Apple. A 50 ans passés, j’ai décidé de réorienter ma carrière de façon radicale. J’avais déjà 25 années d’expérience dans l’industrie, dans des postes à responsabilité croissante dans le domaine des RH au sein de sociétés de premier plan. Je n’avais aucune raison particulière d’abandonner une carrière qui évoluait très bien. Aucune, excepté le fait que je voulais vivre quelque chose de différent. - Philippe Gaud

 

A la surprise de mes amis et collègues, au lieu de poursuivre ma carrière en tant que cadre dirigeant d’une grande multinationale, je me suis tourné vers l’enseignement. Comme nombre d’entre eux l’ont souligné, cette reconversion aurait pu être un fiasco. Mais cela n’a pas été le cas. Je suis aujourd’hui Professeur affilié à HEC Paris. Alors, seriez-vous prêt à me suivre dans cet « inconnu professionnel » même si vous pensez qu’il est trop tard pour prendre une telle décision ? Si tel est le cas, comment vous assurez-vous que vous avez pris la bonne décision ?  - Philippe Gaud

 

POURQUOI SE RÉORIENTER ? CINQ RAISONS QUI DONNENT À RÉFLÉCHIR

 

Raison n°1 – Prendre votre vie en main. Choisir de changer de métier est une démarche bien différente d’une réorientation que l’on choisit pour vous. Vous savez mieux que quiconque ce qui vous convient, ce que vous voulez vraiment. Il est donc essentiel que personne ne prenne cette décision à votre place. Prendre en main votre destin peut aussi vous apportez la confiance nécessaire pour prendre une décision résolument ambitieuse voire audacieuse. Et cette confiance est primordiale pour impressionner un nouvel employeur ou des investisseurs.

 

Raison n°2 – Obtenez-vous les avantages mérités ou seulement ceux que l’on veut bien vous accorder ? Nombreux sont ceux qui restent dans leur zone de confort par facilité. Et en effet, c’est confortable, vous connaissez bien votre poste, vos interlocuteurs et le secteur. Vous gagnez bien votre vie, les promotions tombent à intervalles réguliers, c’est facile. Mais obtenez-vous ce que vous souhaitez vraiment ?

 

Raison n°3 – N’ignorez pas les signes avant-coureurs. Votre carrière a ralenti ? Vos appréciations sont moins positives ? Vos augmentations sont moins régulières ou moins importantes ? Vous met-on doucement mais sûrement sur la touche ?  N’attendez pas que votre situation devienne vraiment négative et que l’on vous force à prendre une décision.

 

Raison n°4 – Montrez votre valeur, ailleurs. Travailler pour une entreprise ou une institution pendant un certain temps vous fait courir le risque d’être « coupé du monde », de finir par croire que vous n’avez de la valeur qu’au sein de votre organisation. S’en détacher peut être terrifiant au premier abord, mais cela peut aussi vous aider à reprendre confiance en vous sur le moyen et le long terme car vous vous rendrez compte de votre réelle valeur.

 

Raison n°5 – La surprise du renouveau. Lorsque vous changez de poste, vous changez de vie, rencontrez de nouveaux problèmes, de nouvelles personnes et faites face à de nouveaux défis. S’il y a pas mal de stress au départ, vous serez surpris et ravi de constater tout ce que vous pouvez assumer et accomplir.

 

CINQ CONSEILS POUR UNE RECONVERSION REUSSIE

 

1 Partez lorsque vous êtes au top. Eh oui, aussi étrange que cela puisse paraître, le meilleur moment pour explorer de nouveaux horizons est le moment où il est le plus difficile de partir. C’est lorsque tout va bien, que personne ne veut que vous partiez et que vous avez atteint le sommet de votre carrière. Mais c’est aussi le moment où la confiance (si importante) que vous vous accordez est la plus grande. Vous êtes donc optimiste et prêt à relever de nouveaux défis.

 

2 Agissez pour ne pas avoir à réagir. Partez pour aller où vous le souhaitez et non pour fuir ce que vous ne voulez plus.

 

3 Restez conscient du monde qui vous entoure. Il est très facile de voir votre carrière limitée par les quatre murs de votre bureau. N’oubliez pas de garder un œil sur ce qu’il se passe à l’extérieur et sur les opportunités qui pourraient s’offrir à vous.

 

4 Choisir le bon moment. Alors, quel est le bon moment ? A 40, 50, 60 ans ? Aucune de ces réponses n’est la bonne. Le bon moment, c’est lorsque vous ne saurez que répondre à la question : qu’ai-je appris aujourd’hui ?

 

5 Lancez-vous. C’est ce que j’ai fait. Ai-je des regrets ? Un seul : celui de ne pas être parti plus tôt ! 

 

Source: Forbes - Why It's A Great Idea To Change Careers When You Are 40

Philippe GAUD

Professeur Affilié, HEC Paris