Articles - Entrepreneuriat, Innovation & Entreprise Inclusive

Mise en pratique de l’intrapreneuriat : Le travail collectif et les avantages de l’intrapreneuriat

Dans la seconde section de notre série en trois parties sur l’intrapreneuriat, nous étudions les moyens pratiques permettant aux entreprises d’aider les employés à devenir des intrapreneurs, et les avantages qu’elles peuvent en attendre. Bien qu’il y ait une infinité de manières d’encourager l’innovation pratique, les entreprises doivent garder à l’esprit les objectifs suivants.

 

Maintenir l’aspect collectif

L’intrapreneuriat n’est pas réservé à quelques élus seulement – au sein d’une organisation, presque tout le monde, peut (et devrait !) être un intrapreneur. Cela implique de consacrer le temps et les ressources nécessaires, y compris pour la formation sur le terrain, pour participer à ce genre d’initiative. En outre, il ne s’agit pas seulement des individus. Il peut être encore plus efficace de promouvoir un intrapreneuriat collectif, encourageant les employés à faire équipe pour travailler sur de nouvelles initiatives.

Ce n’est pas grave si toutes les nouvelles initiatives ne rencontrent pas un succès immédiat – en réalité, c’est absolument normal. Cependant, plus une entreprise favorise un grand nombre d’initiatives, plus elle a de chances de les mettre en pratique. Ceci nous renvoie à l’importance de l’allocation des ressources dont nous avons déjà parlé.

 

Transparence et accessibilité

Les critères permettant d’évaluer la qualité, le potentiel et la faisabilité de chaque initiative doivent être absolument transparents et compréhensibles – tout le monde doit savoir comment fonctionne le processus à chaque étape de la sélection et de la mise en œuvre de l’initiative. Ceci aide les employés à faire des propositions et évite de les décourager de présenter des idées. 

Enfin, le soutien de la direction doit être visible pour tous. Son parrainage effectif peut faire toute la différence. 

 

Tout le monde est gagnant

« L’image de marque du bon employeur » devient de plus en plus importante, au même titre que l’image de marque auprès des clients, et les entreprises ont raison d’insister sur l’importance qu’elles accordent à leur responsabilité sociale. Par ailleurs, une rotation élevée du personnel et les frais de recrutement qu’elle engendre peuvent avoir une incidence importante sur le résultat net d’une entreprise, même pour les entreprises les plus dynamiques et compétitives. En attendant, le recrutement de personnel talentueux peut représenter un véritable problème pour des entreprises plus petites.

Lorsqu’une entreprise montre que l’innovation et l’intrapreneuriat sont au cœur de ses valeurs, elle augmente ses chances d’attirer les talents dont elle a besoin et de les garder par la suite. 

 

Si vous avez un esprit entrepreneurial, nous vous invitons à télécharger le livre blanc d’HEC Paris : « Apprendre auprès des experts : comment créer votre propre entreprise ». Dans la prochaine partie de notre série, nous aborderons ce que l’avenir réserve aux intrapreneurs.

 

Article basé sur une interview de Gérard de Maupeou, Professeur de Stratégie à HEC Paris, lors d’une interview pour Hays.

Gérard de Maupéou

Professeur Affilié, HEC Paris