Articles - Finance et Gestion Financière

Le Supply Chain Management au carrefour des enjeux décisionnels des entreprises

Trente ans de métier et toujours un regard neuf sur son domaine d’expertise. Michel Fender est professeur affilié à HEC Paris et directeur du programme certifiant Supply Chain Management. Il nous parle du caractère stratégique de ces fonctions au sein de l’entreprise, de leurs évolutions et, aussi, de son expérience d’enseignant à HEC Paris.

 

À mi-chemin entre l’ingénierie et le business

Titulaire d’un MBA d’HEC Paris et d’un doctorat de l’École des Ponts et Chaussées, Michel Fender enseigne et conseille les entreprises en Supply Chain Management depuis 30 ans. Ce qui l’a poussé à développer une expertise dans ce domaine ? « Mon parcours », répond-il. « Je suis à la fois ingénieur et très tourné vers le business. Le Supply Chain Management combine également les deux : il associe compétences analytiques et de modélisation avec une approche business très marquée, puisque le but de cette chaîne, in fine, est de livrer le client en temps et en quantité », explique-t-il. 

M. Fender dirige le programme Supply Chain Management depuis 2013. Un choix naturel : « J’ai été élève à HEC Paris et gardé des liens très forts avec les professeurs. Ce que j’apprécie le plus ? L’excellence académique de l’École ainsi que l’environnement décontracté et bienveillant dans lequel les candidats évoluent », précise-t-il.

Des candidats aux profils variés : « Ils sont représentants achats, logistique, technique, et informatique d’entreprises de divers secteurs : la distribution B2B et B2C, les télécoms, la santé, l’automobile. Les plus jeunes d’entre eux – 35 ans en moyenne – cherchent à renforcer leur crédibilité et à gagner en leadership. Les candidats plus expérimentés ont entre 42 et 48 ans et souhaitent valider leurs acquis par un diplôme », détaille M.Fender.

 

Un temps d’avance

 

Le Supply Chain Management  connaît aujourd’hui de profondes mutations.

Dans le cadre du programme, Michel Fender partage avec ses candidats 3 tendances fortes :

 

Tout d’abord, le  renforcement de la compétence technique, notamment en matière d’analyse de données. Elle doit servir d’aide à la prise de décision au niveau managérial. Ensuite, la financiarisation de la s upply chain. Celle-ci a un impact fort sur le chiffre d’affaires de l’entreprise, son EBITDA, sa performance opérationnelle, le niveau des stocks et des encours clients… Ce qui explique la montée en puissance de postes de direction en finance et en s upply chain. Troisième tendance : le renforcement du leadership. La supply chain est un sujet transversal au sein de l’entreprise. Elle doit être prise en charge avec autorité par des personnes dont les qualités de leadership sont incontestables.  »
– Michel Fender, Professeur Affilié à HEC Paris

 

« Faire grandir les personnes »

Fort de son expertise, M. Fender a publié plusieurs ouvrages sur le sujet, dont Pratiques du Supply Chain Management, qui a obtenu le prix HEC ACA. Mais sa plus grande fierté tient à son métier d’enseignant. « Ce qui me rend heureux, finalement, c’est de faire grandir les personnes. C’est de recevoir, 15 ans plus tard, un appel pour me dire : grâce à tout ce que j’ai appris, j’ai évolué ».

Ce qu’il souhaite vraiment transmettre aux participants du CESA ? Une pédagogie dédiée à l’individu, qui inclut à la fois un bagage technique de haut niveau et une dimension de développement sur les plans personnel et professionnel. « Je veux permettre aux candidats d’aller d’un point A à un point B… bref, de réaliser leurs rêves de carrière », conclut-il.