Articles - Leadership et Management du Changement

Les trois qualités essentielles d’un bon leader

Une vision claire, la capacité d’influencer et de motiver, et de bonnes compétences en matière d’écoute et de communication sont les trois qualités essentielles des grands leaders, selon notre dernière étude Executive Horizons. Comment les dirigeants manifestent-ils ces qualités ? Quelle est la différence entre un bon leader et un bon manager ?  

 

COMMENT SE DÉMARQUE UN BON LEADER ?

Les dirigeants et les managers ont des rôles bien distincts au sein de l'entreprise. Alors que le leader est à la fois l’architecte et l’organisateur de la vision de l’entreprise, le manager, quant à lui, traduit et applique cette vision sous forme de procédures et tâches dans le but de servir les objectifs du leader.  

William Arruda, auteur chez Forbes, identifie les différences fondamentales entre leaders et managers.

 

  • Les leaders créent la vision, tandis que les managers créent les objectifs.
  • Les leaders prennent des risques, tandis que les managers les contrôlent.
  • Les leaders ont une vision à long terme, tandis que les managers pensent à court terme.
  • Les leaders investissent dans le développement personnel, tandis que les managers se concentrent sur les compétences existantes.
  • Les leaders inspirent leurs employés, tandis que les managers encadrent leur équipe

 

QU’EST-CE QU’UN BON SENS DE LA COMMUNICATION ET DE L’ÉCOUTE CHEZ UN LEADER ?

Une autre compétence clé chez un bon leader est sa capacité à communiquer. Les bons leaders savent articuler leurs idées de façon fluide et sont enclins à écouter les autres. L’écoute active est indispensable pour obtenir la motivation des employés. 

 

 L’écoute est une compétence souvent négligée. Mais quand elle est bien utilisée, elle a le pouvoir de créer un climat de sécurité. »

— Melissa Daimler, Harvard Business Review.

 

Daimler définit trois types d’écoute. La première, l’écoute interne, fait référence à la prise de conscience du leader de ses propres pensées. La deuxième, l’écoute ciblée, intègre les idées et les préoccupations des autres, ainsi que la capacité à anticiper les innovations. La troisième, l’écoute à 360º, combine les deux formes d’écoute précédentes, et inclue l’influence de facteurs non-verbaux tel que le ton de la voix, l’humeur, l’expression corporelle, et l’atmosphère. Cette troisième forme d’écoute est la plus efficace et assure le succès du visionnaire sur le long terme, selon Daimler.

 

COMMENT LES LEADERS PEUVENT-ILS INFLUENCER ET MOTIVER ?

Pouvoir planifier une solide stratégie ne suffit pas pour ouvrir la voie au succès. Un bon leader doit influencer et motiver les autres pour communiquer ses objectifs et les faire appliquer. Un dirigeant efficace doit non seulement partager sa vision de l’avenir, mais également donner confiance à ses collaborateurs afin de mieux les préparer aux défis de demain.

 

QU’EST-CE QU’UNE VISION CLAIRE ET COMMENT LES LEADERS PARTAGENT-ILS CETTE VISION ?

Une vision claire motive les collaborateurs à travailler vers un objectif commun. Cela demande de pouvoir se projeter au-delà de l’environnement de l’entreprise actuel afin d’anticiper les défis et les opportunités de succès. Un bon leader doit à la fois aller de l’avant, tout en étant disposé à évoluer personnellement pour toujours être à la pointe de l’innovation. Avec ces trois qualités de leadership, une organisation est dès lors parfaitement équipée pour réaliser sa vision et faire face aux défis dans un environnement compétitif.