Articles - Coaching

64% des adultes oublient ce qu'ils ont appris le jour suivant

Chaque année, les entreprises dépensent plus de cent milliards de dollars en programmes de formation. Cette somme astronomique illustre clairement à quel point les entreprises prennent au sérieux l’investissement dans leurs équipes. La recherche démontre cependant que les salariés peinent à retenir ce qu’ils ont appris. En réalité, l’adulte moyen oublie 64 % de ce qu’il a appris dès le lendemain.

Certaines entreprises ont commencé à adopter de nouvelles méthodes pour permettre aux participants de retenir l’information plus facilement et de maximiser les résultats des programmes de formation. Ces approches innovantes peuvent s’appliquer aussi bien par le jeu, l’improvisation, ou encore par des activités de bricolage.

 

LA CRÉATIVITÉ AU SECOURS DE LA MÉMOIRE

Asurion, l’assurance de téléphones mobiles a mis sur pied un programme de formation inspiré des Escape Games, dans lequel les salariés doivent résoudre des énigmes et trouver une issue pour se sortir d’une pièce régie par des dispositifs numériques interconnectés. Ce « jeu » instructif doit être terminé en moins de 45 minutes ; l’objectif est de proposer une formation à la fois pratique et amusante. Selon Vincent Phamvan, directeur de l’innovation, « cela inculque une notion de patience, d’empathie et un esprit d’équipe qui est extrêmement important quand il s’agit de fournir un support technique aux consommateurs. »

Bluecore, une plate-forme new-yorkaise d’email-marketing, a également une approche innovante. Elle utilise l’improvisation comique pour favoriser le travail d’équipe et la réactivité. Son PDG Fayez Mohamood reconnaît que l’improvisation l’a considérablement aidé tout au long de sa carrière. C’est la raison pour laquelle il a décidé de généraliser les cours de théâtre d’improvisation pour tous ses salariés. Il loue les qualités de cette forme artistique pour renforcer la communication, cultiver la réactivité et encourager la collaboration.

 

OPTIMISER LE TALENT DES SALARIÉS

La start-up OfferUp, basée à Seattle et spécialisée dans la vente en ligne entre particuliers a choisi une approche DIY « do it yourself » pour sa formation. Les salariés passent leur premier jour à monter leur chaise et leur bureau, pour « renforcer la culture de l'entreprise, où tout le monde met la main à la pâte » explique le PDG et cofondateur Nick Huzar. Il évoque également d’autres avantages relatifs à ce programme. « Généralement, ce qu’il se passe, c’est que le reste de l’équipe arrive, dit bonjour et propose de l’aide. Mais l’idée principale, c’est de donner le ton : on attend de chacun qu’il se retrousse les manches et n’hésite pas à se salir les mains. »